Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

07 Jan

Nouriel Roubini nous parle de la politique de Trump!

Publié par Legrand

Rose René Gosciny.

Rose René Gosciny.

 

mon commentaire :

« En l’absence d’un engagement actif des États-Unis en Europe, il faut s’attendre à ce qu’une Russie revancharde et agressive s’aventure sur le continent. La Russie défie d’ores et déjà l’Amérique et l’UE sur les territoires d’Ukraine, de Syrie, dans les pays baltes ainsi que dans les Balkans, et pourrait bien profiter de l’effondrement imminent de l’UE pour réaffirmer son influence sur les pays de l’ancien bloc soviétique, et soutenir activement les mouvements pro-russes d’Europe. Si l’Europe voit disparaître peu à peu son parapluie sécuritaire américain, personne ne s’en réjouira plus que le président russe Vladimir Poutine. »

 

 

Je commence à penser que RI vient de prendre une importance qui gêne considérablement les nantis, menteurs, nuisibles qui bénéficient d’une notoriété et qui en profitent pour tenter d’empêcher, ne serait-ce que le bon sens, de s’imposer. Encore une fois, il est question d’une Russie revancharde! Si les pays qui ne s’alignent pas sur les desiderata américains sont obligés de se réarmer pour se protéger, c’est bien en raison des comportements agressifs des Américains. Cette mauvaise foi qui transforme les agresseurs en victimes me révolte. « La Russie veut la guerre, voyez, elle a placé ses frontières à côté des bases américaines ». Voilà ce que dit cet article qui prend prétexte de la crise ukrainienne pour défendre l’hégémonie américaine comme si elle représentait un bienfait pour le monde entier alors qu’elle ne fait que causer le malheur du monde par le chaos qu’elle instaure : Afghanistan, Kosovo, Libye, Syrie et je ne parle pas de l’Amérique latine, de l’Afrique et de l’Asie.
Nouriel Roubini serait-il lui aussi un supplétif de la CIA? En fait, je pense que le monde est tellement proche d’un événement destructeur (d’abord financier) que ces gens-là commencent à prendre peur et se raccrochent aux chimères qui leur ont été enseignées sur les bancs des cours d’économie. On leur a enseigné que les Etats-Unis sont les garants de la démocratie et de la liberté et ils y croient malgré les preuves du contraire. Leur tête pleine leur bloque l’ouverture des yeux : les paupières ne peuvent plus se relever, ils regardent les pieds de leur maître.


 

À propos

Présentation