Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

22 Mar

De l'hypocrisie au cynisme.

Publié par Legrand

Iris.

Iris.

mon commentaire :

Jadis, les armées, les peuples s’affrontaient, ils faisaient partie d’un camp et savaient se reconnaître, s’identifier comme membres du même camp. Ce n’est plus le cas : nous sommes dans la confusion des camps, les gens ne se reconnaissent plus, ne savent plus s’identifier ni se battre ensemble pour une même cause. Non seulement il y a confusion, en plus il y a inversion des situations. On brandit des valeurs et on agit dans le sens contraire à ces valeurs, on les bafoue. On prétend défendre un peuple tyrannisé et on sponsorise ses bourreaux, on utilise les terroristes pour éliminer un Président élu et bienfaiteur pour son peuple. Vous vous prétendez patriote et on vous qualifie de nationaliste (sous entendu fasciste), et tout à l’avenant. C’est sûr qu’un jour, un événement anodin pourrait faire basculer l’équilibre précaire et l’on verrait le peuple renverser la table. Mais là encore, cela ne signifie pas que les choses retrouveraient automatiquement du sens : les sens apparaîtraient multiples et contradictoires. On verrait encore les camps se multiplier et se battre les uns contre les autres : la guerre de tous contre tous. Au multiple et au complexe s’ajoute la perversité de ceux qui en jouent.
Il faut sortir du multiple et du complexe pour réunifier les esprits dans des idées simples comme celles qui ont fonctionné dans l’histoire de toutes les grandes nations : celles de la patrie et de l’identité nationale, de l’identité culturelle, de la famille, de l’école, de l’émancipation par l’éducation et le travail, etc. C’est à ces valeurs que les puissances dominatrices et les idéologues s’en sont pris, ils les ont rendues inaudibles car dévoyées à leur profit. Ce sont ces valeurs qu’il faut restaurer dans notre société. C’est un travail qui présente une double difficulté : il est ardu compte tenu de l’avancée dans le délabrement, mais il est rendu encore plus difficile par le fait qu’il est affublé du discrédit qu’il véhicule par la marque de l’échec qu’il véhicule.
Alors quoi? Un homme providentiel? Plutôt un Etre de Lumière, un phare éclairant le monde…
En savoir plus sur http://reseauinternational.net/de-lhypocrisie-au-cynisme/#PXfo2JmP0iV8bCCT.99

À propos

Présentation