Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

27 May

Qu'est-ce qui ne va pas avec l'Europe?

Publié par Legrand

Qu'est-ce qui ne va pas avec l'Europe?

Je suis d’accord sur le fond de l’article, mais l’utilisation du mot libéralisme me semble prêter à confusion. Le libéralisme est fondé sur la liberté, le libre-échange, etc. Il s’oppose au dirigisme. Dès lors qu’il présente un caractère totalitaire, c’est qu’il n’est plus le libéralisme, mais quelque chose qui a été dévoyé et auquel le mot de libéralisme ne s’applique plus. Il faut donc le nommer par un autre mot qui préserve le vrai sens du libéralisme. J’ai utilisé hier le terme de capitalisme sauvage, celui qui ne respecte plus les règles, le capitalisme déréglementé, dérégulé. Quand le capitalisme était soumis à des lois équitables, raisonnables, il a pu être bridé (ce qui n’empêchait nullement les malversations, les évasions fiscales et tout ce qui s’ensuit, mais c’est une autre histoire); lorsque les Etats ont aboli des lois qui le bridaient, le capitalisme n’a plus fonctionné que sous sa propre loi hégémonique et brutale, prédatrice. L’Europe s’est construite sous la houlette américaine et se trouve asservie au monde Anglo-saxon. Pourquoi ne pourrait-elle pas s’en libérer? Faut-il que les peuples l’y contraignent par la force? Le peuple comprend que l’Europe va mal, mais il est désinformé et ne sait pas toujours situer les vrais problèmes. Il ne suffit pas de dire : l’euro, Bruxelles, Maastricht, Lisbonne, par-delà les systèmes, ce sont les hommes qui font la politique, ce sont eux qui peuvent changer les choses. Pourquoi ne le font-ils pas? Sont-ils sous la pression de menaces (menaces personnelle ou menaces de mort, que sais-je?) ou tout simplement sous le règne du conformisme et de la corruption. Des valises de dollars circulent-elles au sein de l’UE, ou des récompenses « amicales » qui entretiennent la fluidité des rouages?
Derrière tout cela on voit le travail des médias qui imposent une façon de penser d’une manière insidieuse. Les médias s’en prennent maintenant aux auteurs de fake news alors que ce sont eux en premier qui diffusent des mensonges. Nous vivons dans un monde qui marche sur la tête : les valeurs sont dans le même temps brandies et bafouées, les agresseurs se font passer pour les victimes et la mairie de Paris éteint la Tour Eiffel quand Alep est libéré du joug terroriste!
Va-t-il falloir créer une chaîne de télé clandestine à la façon de Radio Caroline dans les années 60? Les médias sont entre les mains des financiers internationaux et l’Etat les subventionne par-dessus le marché (le Monde : 5,5 millions d’euros en 2016, et tous les autres!). Le peuple doit se réapproprier les canaux d’information. Les Anglo-saxons sont de faux amis et nous devons nous en séparer. C’est une séparation qui risque de se faire dans la douleur…
Nous avons déjà une opportunité de quitter l’OTAN mais les valets vont pleurer pour garder leur maître qui, soi disant, les protège.
 

À propos

Présentation