Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

Coup de gueule d'un benêt vole (Colonel Amiot)

Publié par Legrand

Iris.

Iris.

Colonel (Honoraire) AMIOT Jacques

7 rue de Loisy

25000 BESANCON

j.amiot@wanadoo.fr                                                            

                                                                       Besançon le 13 juillet 2017

 

 

                                                                       Monsieur le Président de la République

                                                                       Madame la Ministre de la Défense

                                                                       Madame la Ministre de la Jeunesse et des Sports  

 

 

            Le grade de chevalier de la Légion d’Honneur m’a été décerné en 2013. L’attribution de cette distinction résulte du fait qu’en 2008 j’ai été décoré à la fois de la médaille d’or des services militaires volontaires et de la médaille d’or de la jeunesse et des sports.

            Ces deux décorations m’ont été attribuées en raison d’un engagement bénévole très important, d’une part au sein de la réserve puis des associations d’anciens militaires et d’autre part au sein du mouvement sportif.

            Aujourd’hui j’ai décidé d’arrêter toutes mes actions bénévoles et de me consacrer à des activités familiales et personnelles ; j’en donne la raison.

            Même si on peut se faire rembourser de certains frais le bénévolat coute cher et je suis maintenant obligé de faire des économies. En effet mes revenus baissent régulièrement et cela va continuer car il apparait que les classes moyennes et notamment les retraités sont la cible privilégiée des gouvernements successifs depuis 2012.

            Compte tenu de sa dette abyssale je comprends que l’état a un très important besoin d’argent mais je pense qu’il faudrait qu’il commence par diminuer un grand nombre de dépenses inutiles. Chacun sait que l’état français est le plus dépensier d’Europe et peut être du monde. Depuis plusieurs décennies, en dehors des coupes systématiques dans le budget de la défense (c’est à nouveau à l’ordre du jour), l’état se montre incapable de prendre les mesures structurelles indispensables au redressement de ses finances.

            Par ailleurs les élus (d’un certain niveau) qui devraient donner l’exemple cumulent souvent plusieurs retraites et s’octroient des prestations non négligeables (les exemples ne manquent pas).

            Je vais très largement faire connaitre autour de moi les motifs de ma décision.

            Je m’autorise à vous apporter une information. Ce n’est pas un secret que de très nombreuses associations ont de plus en plus de mal à trouver des bénévoles (voir document joint), or beaucoup fonctionnent avec une majorité de retraités. Il apparait donc évident que l’acharnement mis par les pouvoirs publics à taxer les retraités, qui commencent à trouver la pilule un peu amer, ne va pas faciliter le fonctionnement de nombreuses associations.

            Plus généralement les retraités jouent un rôle très important dans notre société de plus en plus déstructurée : aide des enfants, garde des petits enfants quand ce n’est pas le soutien de leurs propres parents… Il semble que nos dirigeants l’ignorent.

            Je vous prie d’agréer Monsieur le Président, Mesdames les Ministres, l’expression de ma considération.

 

 

 

À propos

Présentation