Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

19 Jun

Covid-19 – Point de situation du Samedi 19 juin 2021 0h00 GMT

Publié par Legrand

Covid-19 – Point de situation du Samedi 19 juin 2021 0h00 GMT

https://reseauinternational.net/covid-19-point-de-situation-du-samedi-19-juin-2021-0h00-gmt/

extrait :

par Dominique Delawarde.

Rapport de situation planétaire Covid du 19 juin 2021 0h00 GMT

Résumé : Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination et de décès ne cessent de baisser depuis près de deux mois au niveau planétaire.

Cette évolution reste très contrastée d’un pays à l’autre. La situation s’améliore nettement en Europe et en Amérique septentrionale qui vont entrer en période estivale et surtout en Inde, où le pic épidémique a été franchi il a cinq semaine et la totalité des indicateurs s’améliore désormais très rapidement. Le nombre hebdomadaire de décès en Inde a baissé de 33% par rapport à la semaine précédente. Cette baisse devrait s’accélérer encore dans les jours prochains. Notons que c’est le traitement précoce et massif à l’ivermectine et non la vaccination qui est à l’origine cette évolution spectaculaire, puisque moins de 3,6% de la population indienne (moins de 50 millions) ont reçu, à ce jour, leurs deux doses requises.

En dépit d’une vaccination à marche forcée et très avancée (au Chili, par exemple), la situation de l’Amérique latine, dont de nombreux pays vont entrer en hiver austral, se détériore. Le caractère saisonnier de la maladie semble bien l’emporter sur l’immunité vaccinale présumée. L’Amérique latine est donc redevenue l’épicentre principal de l’épidémie, comme l’année dernière à la même époque.

La situation de l’Afrique, non ou peu vaccinée, reste plutôt bonne et stable, à l’exception de l’Afrique du Sud, qui vaccine pourtant beaucoup plus que les autres, mais qui est sujette à un très fort accès de fièvre (+51% de testés positifs en 1 sem, +12% de décès en 1 sem).

Sur le plan de la vaccination, on observe clairement que les campagnes vaccinales massives n’ont pas les résultats escomptés pour mettre un terme à l’épidémie. Malgré le taux de vaccination et l’arrivée de l’été, la contamination hebdomadaire repart en forte hausse au Royaume Uni (+33% en 1 sem) suivie par la mortalité (+18%). Au Chili, pourtant vacciné d’une première dose à 62% et qui va entrer en période hivernale, le nombre de tests positifs à la Covid reste très élevé et celui des décès ne baisse pas  (+1% en une semaine). Par ailleurs, après plusieurs mois d’observation (5 à 6 mois selon les pays), il s’avère que les nombres d’effets secondaires post-vaccinaux graves et de décès observés, sont sous-déclarés, peu relayés dans les médias et très supérieurs à ce qu’on attendait et à tout autre vaccination connue.

Dans ces conditions, il reste encore impossible d’établir une balance bénéfice-risque fiable des vaccins expérimentaux, notamment pour les moins de 50 ans dont les taux de mortalité Covid sont dérisoires. Ces faits ne peuvent qu’interpeller un analyste attentif.

Archives

À propos

Présentation